mercredi 15 octobre 2008

Ca suffit




- On a diagnostiqué un Hodgkin à un pote. J'aimerais pas que ça finisse mal. Surtout que ça risque d'être mon père qui va le soigner. Je me souviens, à Centrale, il avait soigné une camarade de promo qui avait une leucémie. On se connaissait pas vraiment mais on se croisait. Quand elle était guérie, elle me disait bonjour en me souriant. Chauve. Mais vivante.

J'y étais pour rien moi. :)

Ca met dans une situation un peu délicate en tout cas. Ca fait peur ce mélange des genres qui peut très mal tourner. Y'aurait de quoi faire un film d'auteur un peu chiant je pense.

- On a lancé le casting pour le petit garçon du film de Liam. Ca va étonnamment vite dès qu'on ne tape pas dans les célébrités. Va falloir organiser tout ça vite fait, bien fait.

- Vicky Cristina Barcelona

Là y'a de la vie. Peut être que ça manque un peu de cinéma, un peu de l'évidence du récent Match point, qui constituait un divertissement autour de la variation bourgeoise assez jouissif. La faute à la voix off je pense. Parce que sinon, c'est la patte Allen dans toute sa lumière avec une légère teinte de noir sur la fin du film qui laisse un petit gout amer dans la bouche. Tous ces personnages passent à côté du bonheur. Ce bonheur qui ne s'incarne dans le film que dans le triolisme ou dans la transgression de l'union bourgeoise.

Quel coquin ce Woody.

Et puis le choix des actrices évidemment. Penelope qui incendie la caméra en quelques secondes de présence à l'écran.

Et Scarlett, inventée par la lumière. Enfantée par les incandescences.

Javier s'est fait plaisir, ça c'est certain.

- Californication, saison 2

Mouais. Faut voir. La réhabilitation du perso de Hank peut plomber la série.

Je veux du trash.

- C'est un cycle infernal en fait le cinéma. Quand tu commences à y retourner tu ne peux plus t'arrêter d'y aller. J'ai envie de voir d'autres Garrel. Si l'un de vous a des conseils, qu'il n'hésite pas.

2 commentaires:

GM a dit…

y'a une rétro en quinze films qqpart, non?

mwahahaha....

Liam a dit…

Oui j'ai remarqué ça aussi... Une fois que t'es lancé t'as vachement envie d'y aller et inversement.

Une fois que t'y vas plus c'est super tendu pour se re-motiver.